Le patient est debout devant un bac de 75x57 cm et de 7 cm de profondeur emplit de sable fin, posé sur une table. A sa disposition, il y a de l’eau. Le fond de ce bac est bleu, pouvant être utilisé pour imaginer fleuve, mer, lac, océan…​

C’est alors que la personne peut laisser libres ses mains, de toucher ce sable, le sculpter, le travailler comme de la terre, de le mouiller ou le laisser sec.

Elle a la possibilité d’en rester là ou bien de choisir d’y mettre des figurines, des éléments de végétation, cailloux, coquillages, des véhicules, animaux, ou des personnages.

Faire un jeu de sable

Apparait petit à petit, en présence du thérapeute, l’expression de son monde intérieur, de ce qui se passe dans son inconscient.

Ce qu’on découvre, ce n’est pas une œuvre d’art mais un « jardin » dans lequel une (res)source jaillit qui va permettre d’évoluer.


Cet acte créatif, répété à l’envie au cours des séances individuelles suivantes, va assurer une saine libération d’énergie et de ce fait, une action curative.

Quoiqu’il en soit, avec figurines ou simple modelage du sable, le désir

monte de prendre possession de cet espace et de réaliser des images.

AFJS

AFJS

Copyright 2013 Association Française d’Études et de Recherches sur la Thérapie par le Jeu de Sable​.

Directrice de la publication Catherine Farzat - Présidente AFJS - Hébergement Smartmed SARL 20 Ter rue du cheval mousse 92000 Nanterre.